Ce prix de littérature a pour objectif de traiter d’une thématique particulière, celle de la transmission entre générations.
Il récompense les meilleurs ouvrages de littérature jeunesse et adulte consacrés au parcours de vie, à la rencontre des générations, à la grand-parentalité, à la vie et à la place des personnes âgées dans notre société, à l’avance en âge ou à la mort. Il valorise le fait que : « Grandir, c’est vieillir » et « Vieillir, c’est grandir ».
Il a pour ambition, entre autres, de :
♦  sensibiliser les jeunes au fait que même s’ils sont jeunes aujourd’hui, ils vieilliront et qu’il est important de comprendre qu’en grandissant on vieillit aussi, et qu’en vieillissant on peut grandir aussi ;
♦  transmettre aux enfants, dans une perspective de prévention sociale, une image de la vieillesse, une image de la vieillesse et des personnes âgées qui diffère des stéréotypes trop souvent véhiculés par la société ;
♦  favoriser le rapprochement et le dialogue entre les générations pour qu’elles soient capables de s’écouter et de communiquer ensemble.
Les jurés s’engagent à lire ou à écouter la lecture des ouvrages de leur catégorie, à regarder les illustrations pour les ouvrages qui en contiennent, et choisir ensuite, individuellement, leur livre préféré.
Une fois le temps de lecture terminé, l’opération « vote » sera mise en place. Cette année, elle se déroulera avant le 15 avril , pour une publication des résultats en mai .
Cette année encore, la Médiathèque municipale Elsa Triolet participe au Prix Chronos en collaboration avec une dizaine de classes des écoles maternelles et primaires de Villeparisis.
Il existe 6 catégories d’ouvrages selon le niveau de lecture. Les jurés de cette année devront lire les ouvrages des catégories : Maternelle/CP – CE1/CE2 – CM1/CM2.

 

Catégorie Maternelle/CP   Sélection 2017 – 2018
CV_NY_MAMIE.indd

« A New-York chez Mamie » de Lauren CASTILLO – Ed. Le Genévrier

John est heureux d’aller passer quelques jours chez sa mamie. Seul hic, le bambin déteste New York, la ville où elle habite.

Il trouve la mégapole trop grande et trop bruyante avec une multitude de choses effrayantes, et décrète que ce n’est pas un endroit pour une mamie. Cette dernière, ravie de son choix de vie, fait cliqueter ses aiguilles toute une nuit pour que son petit-fils change d’avis.

Le lendemain matin, vêtu de sa cape rouge, John marche fièrement à côté de sa grand-mère, s’émerveillant des mille et un trésors que recèle la grande Pomme.

l-attrape-lune

« L’attrape-lune » de Séverine VIDAL-BARROUX – Ed. Mango Jeunesse

Un grand-père, un petit garçon. Le schéma est classique, propice aux douces confidences. Mais voilà : le vieil homme, coiffé d’un beau chapeau rouge, n’est pas du genre tranquille. Il aime l’aventure, la vadrouille, les belles légendes (et les sirènes nommées Denise). Son petit-fils écoute, et surtout croit. Après tout, les deux compères réussissent bien à se catapulter sur la lune pour faire fondre des bonbons sur un feu de camping !

Un beau jour, le grand-père fatigue… Il est temps de passer le relais : le petit-fils devenu jeune adulte s’empare du chapeau rouge et de ses promesses de voyages. Et bien sûr, il les raconte à son tour au creux de l’oreille de son aïeul !

le visage de Mamina

« Le visage de Mamina » de Simona CIRAOLO – Ed. Gallimard Jeunesse

Sur le visage de Mamina et sur celui de sa petite-fille, le même sourire, la même tendresse car l’anniversaire de sa grand-mère permet à la fillette d’évoquer le temps qui passe et la vieillesse à partir de ce qui intrigue tant les enfants : les rides.

Ses rides, Mamina les chérit, elles sont des souvenirs de sa vie bien remplie : des épisodes heureux – mariages, joies de vacances – et des moments douloureux de rupture.

Mais comment de si petits traits peuvent-ils contenir tant d’histoires se demande l’enfant ?

 

Terminus

« Terminus » de Matt DE LA PENA – Ill. Christian ROBINSON – Ed. Des Eléphants

Chaque dimanche, Tom et sa mamie traversent la ville en bus, jusqu’au terminus. Mais aujourd’hui, Tom traîne des pieds. Pourquoi doit-il attendre le bus sous la pluie ? Pourquoi doit-il toujours aller là-bas ? Pourquoi certains ont ceci ou cela et pas lui ?

Au fil du voyage, sa mamie répond avec humour et bon sens aux jérémiades de son petit-fils, lui ouvrant les yeux sur la beauté du monde qui l’entoure.

Arrivé à destination – la soupe populaire d’un quartier de la ville, où sa grand-mère est bénévole –, Tom se réconcilie avec lui-même : qu’il est bon de retrouver les habitués, de se sentir utile, d’être capable de donner…

Catégorie CE1/CE2   Sélection 2017 – 2018
Je serais cet humain qui aime et qui navigue

« Je serai cet humain qui aime et qui navigue » de Franck PREVOT – Ill. Stéphane GIREL – Ed. HongFei Cultures

Un enfant et son grand-père, marin aguerri, sont en vacances. L’innocence de l’un, l’assurance de l’autre. Quand ils trouvent un coquillage portant l’inscription « Écoute-moi ! », Grand-père n’entend que la mer. L’enfant, lui, entend un poème.

« Bien sûr je voyagerai, comme Grand-père. En bateau, à pied ou en poésie, peu m’importe. Et je traduirai le monde en cent mille milliards de poèmes à chanter cent mille milliards de fois, pour les humains qui aiment et qui naviguent. Je ne me lasserai jamais. »

L'enfant qui n'avait jamais vu une fleur

« L’enfant qui n’avait jamais vu une fleur » d’Andrée Anne GRATTON – Ill. Oussama MEZHER – Éd. de la Bagnole

Samia est née dans un camp situé près des frontières de deux pays en guerre. Ses parents s’y sont réfugiés,  il y a très longtemps. Si longtemps que la petite fille n’a jamais vu une fleur… Elle ne sait même pas à quoi cela peut bien ressembler!

Heureusement que son voisin, le vieux Mayi, sait cultiver l’espoir. Avec ses mots, ses rêves et toutes les traces de bonheur qui brillent encore dans ses yeux.

Lettres à mon cher Grand-père qui n'est plus de ce monde

« Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde » de Frédéric KESSLER – Ill. Alain PILON – Ed. Grasset Jeunesse

Après les Lettres à mon cher petit frère qui n’est pas encore né, c’est cette fois au grand-père mort et enterré qu’un petit garçon écrit des lettres tour à tour enjouées, tristes ou énervées, mais toujours touchantes…

« Mon cher Papy, aujourd’hui, j’ai apporté au cimetière un arrosoir pour tes fleurs, ainsi que tes lunettes car tu avais oublié de les emporter dans la tombe. Bisous. »

Monsieur-Firmin

« Monsieur Firmin » de Laurent TARDY – Auteur-Illustrateur – Ed. Bilboquet

Une amitié entre un vieux monsieur au bout de son chemin et un enfant qui a l’avenir devant lui.

Un accident puis tout bascule.

L’enfant nous raconte sa vision du monde, un résumé de petits riens, ce qui lui donne espoir, ce qui le rend heureux.

Catégorie CM1/CM2   Sélection 2017 – 2018
Des vacances d'apache

« Des vacances d’Apache » d’Alexandre CHARDIN – Ed. Magnard Jeunesse

Cet été, les parents d’Oscar ont décidé de l’envoyer chez son grand-père, le fameux Marcel Miluche dont il a si souvent entendu parler… Oscar a beau râler, rien à faire. D’ailleurs, tout est déjà organisé.

Surprenant ? C’est peu de le dire. Car, en guise de grand-père, Oscar s’apprête à découvrir l’adulte le plus farfelu du monde. Un zinzin puissance mille, champion de jeux vidéo, de dressage de chat domestique et de batailles rangées avec les gamins du quartier. Un adulte-enfant, bien décidé à rendre son petit-fils un peu moins raisonnable. Sa devise ? « Il faut être un Apache ! Toujours avec panache ! »

Chez lui,Oscar fera la connaissance de Marin, un garçon de son âge, et surtout de Nine, qui porte un secret bien lourd. Auprès d’eux, son coeur battra plus fort que jamais.

Les papés de Marseille

« Les papés de Marseille » de Véronique DELAMARRE BELLEGO – Oskar Editeur

Lucas, 12 ans, a la chance de passer ses vacances d’été à Marseille avec ses deux grands-pères Sergio et Francis.

Ce sont de joyeux blagueurs au grand coeur, experts en jeux de mots et expressions imagées en tout genre, bien décidés à transmettre à leur petit-fils chéri leur optimisme et leur joie de vivre. Avec eux, chaque jour est une fête, un tourbillon d’amour et de bonne humeur.

Encore un été à Marseille que Lucas n’est pas près d’oublier !

quatre de coeur

« Quatre de coeur » de Yaël HASSAB et Matt7ieu RADENAC – Ed. Syros Coll. Tempo

Le carillon de la p’tite librairie retentit : comme chaque matin, le jeune Henry vient rendre visite à Madeleine. C’est elle qui lui a donné le goût des livres. Le carillon sonne une nouvelle fois, voilà Désiré, le facteur.

Depuis quelque temps, Madeleine reçoit d’étranges cartes postales d’un admirateur secret, mais aussi des lettres d’avocat… Sa boutique risque la fermeture. Le carillon, encore. Madeleine, Désiré et Henry ne connaissent pas la fillette qui vient d’entrer.

C’est pourtant ensemble qu’ils vont tout faire pour sauver La p’tite librairie !

Timothée et Mémé Mil Z'herbes

« Timothée et Mémé Mil Z’herbes » de Michel SAAD – Ed. L’Harmattan

Timothée, jeune métis de l’île de La Réunion, ne connaît pas ses parents.

Il vit chez sa grand-mère, Mémé Mil Z’herbes, appelée ainsi pour ses vastes connaissances dans les plantes médicinales du pays.

Quand il l’interroge sur sa naissance, elle invente une histoire aussi touchante qu’invraisemblable…

Connaîtra-t-il un jour la vérité sur ses origines ?